Respect de l'environnement PDF Imprimer Envoyer

Les énergies fossiles gaz, fuel et charbon sont très émettrices de CO2. Elles l’ont stocké durant des millions d’années, ce qui a rendu la vie possible. En les brûlant nous libérons de nouveau ce CO2, entrainant entre autres le réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses. Leur extraction nécessite des travaux colossaux. Le transport du fuel est responsable de marées noires catastrophiques.


 

 

L’uranium est un élément fossile extrêmement dangereux. Utilisé en bombe, bien sûr, mais également en centrales électriques, dont rien ne garantit la complète sureté. Un accident nucléaire serait catastrophique.
Les déchets nucléaires sont très nocifs et restent radioactifs pendant des milliers et des millions d’années. (chiffres à préciser ) Déjà après quelques dizaines d’années nous ne savons plus quoi en faire.
La production d'électricité nucléaire, effectivement peu émettrice de CO2, n'en reste pas moins une énergie dangereuse et polluante.

 

tabeau durée de vie des déchets

 

 

Le solaire n’engendre aucune pollution. C'est une source d'énergie illimitée. Par contre il ne permet pas une production constante.

Le bois est une énergie renouvelable, ce n'est rien d'autre qu'un stockage de l'énergie solaire ! Nous disposons de quantités phénoménales, c'est une source inépuisable si elle est bien gérée. C'est un très bon complément à l'énergie solaire directe.

Son bilan CO2 est neutre.

 

Dans la nature le cycle du CO2 est le suivant : l'arbre absorbe du CO2 durant sa croissance et le libère en fin de vie lorsqu'il se décompose. Le CO2 est à nouveau consommé par la génération suivante d'arbres. C'est donc un cycle équilibré.

 


La combustion du bois libère la même quantité de CO2 que sa décomposition et respecte donc le cycle naturel.